news
artistes
catalogue
tours
médias
shop
contacts
les 10ans

votre panier est vide

radio

Stances
MELATONINE
Stances
Lion in bed
LION IN BED
Lion in bed
hollywood hex
MICHAEL WOOKEY
hollywood hex

newsletter...

partager...

The Tremens Archive
subdivision expérimentale du label
Le blog We Are Unique Records
par les membres du label
Devenez
membre bienfaiteur du label
BAKA!
éphémère

BAKA!

éphémère

Hitomi Recordings - 2004, creative commons nc nd

1éphémère
Once they played noise music… Then Unique Records released their first critically acclaimed album… Baka have never stopped ever since experimenting, making and unmaking sounds.

Dealing with Baka can’t go without evoking their astonishing prolixity - many different projects (Tomek and Gasp by Franck Lafay, Imagho, Frz+Imagho, Sketches of Pain by JL Prades) and above all many live improvisations, where all fields of experiments are tackled: drones, guitars, Electro-acoustic manipulations, guitar feedback... etc

Ephémère was born through all this searching. Several live sessions and improvisations were linked, mixed and edited from various stereo tracks. The result is one 40-minute track.
The different layers go on dephasing themselves, while acoustic flows roll through the stereo so as to question our own perception. Baka plays with time and space, creates powerful amounts of energy and finally finds light again thanks to crystal-clear arpeggios. The melodies mix themselves, the arpeggios flow together before being in the end melt into organised chaos.

We urge you to listening to this new record, this invitation to a trip, both through noise and yourself.

revue de presse

chroniques

Vital Weekly (Franz de Waard)

Hitomi Recordings is the new sidelabel of Unique Records and they kick off with two releases of people I never heard of before. Likewise I never heard of Baka! before. It seems to be a duo, consisting of Franck Lafay (electric and acoustic guitars, sampler, delay) and JL Prades (electric guitar, sampler, delay, mix and live sampling). This release, one track of 40 minutes, was constructed out of many of improvisations from 2002 and 2003. Like Lunt they aim for the dark atmospheric side of music, but their sound is much more densely layed, based around multiple layers of guitar sounds and many other, more obscure sound sources. Throughout these forty minutes it shifts back and forth from pastoral ambient guitar rumblings to ambient industrial tapestries. At various moments maybe to vaguely esoteric, but overall quite enjoyable, though not shockingly new.

JADE WEBJADE WEB

BAKA ! pour sa part, duo déjà évoqué dans ces pages, composé pour moitié de Jean Louis Prades (Imagho/ Sketches of Pain) et de Franck Lafay offre à l’oreille le meilleur de leur exploration musicale, de leur migration intérieure. Un florilège de sessions enregistrées live, agencées et mises en lumière au détour de cet Ephémère de près de 40 minutes. Des climats atmosphériques aux contours nocturnes où viennent s’insérer de très beaux instants de musique environnementale. Des vapeurs, qui mêlées aux odeurs prégnantes d’huiles et de cambouis donnent à ce voyage en train un caractère initiatique. Très bon.
Julien Jaffre.

MAGICBOXMAGICBOX

Ici on aime le label toulousain Unique records, pour ses choix artistiques particulièrement personnels, assumés en dehors de toute logique commerciale (entre le post-rock, la noise et l'électro minimale). Aujourd'hui le label pousse encore plus loin sa démarche en proposant une division, Hitomi recordings, consacrée à une veine encore plus expérimentale. Deux artistes maison, Lunt et Baka ouvrent le bal avec pour l'un et l'autre une musique basée sur l'improvisation live. Un art normalement éphémère mais qui, dans ses enregistrements, trouve un support durable. On remarquera que Gilles Deles alias Lunt a eu à cœur de rester pur jusqu'au bout en n'utilisant aucun overdub pouvant retravailler le son live. Ses 6 pièces sonores poussent au plus loin les possibilités de boucles et des effets de delays de sa guitare. Le résultat prend des allures d'ambiant ou de drone music. Calme planant, musique en suspension (il n'y a pas d'instrumentation terrestre comme une batterie ou une basse) mais la répétition aidant, I left the light… devient un murmure effrayant, celui d'un vent glacial aussi menaçant que le chant des sirènes. Brrr !! Avec Baka, c'est d'office un peu différent, une seule plage de 40' mais faîte de bouts d'improvisation réalisées au cours des années 2002-03. Le duo a ainsi repensé à posteriori ses performances, agençant ses divers moments en une seule œuvre. Le travail de Baka est des plus complexes et peut fondre ensemble des bruits de la nature (des pépiements d'oiseau), des sons concrets et une matière sonore née des guitares délayées, des samplers…Avec eux, on tend souvent à atteindre le silence mais en vain, celui-ci est toujours menacé par le bruit. Ephémère, c'est de l' ambiant post-industriel, une musique post-atomique. On pourrait juger cette musique sans espoir mais ses 40' offrent des plages plus optimistes au milieu de ses paysages désœuvrées, le vide se remplit alors d'un nouvel essor…Un seul label, deux véritables expériences sonores, avec une préférence pour la seconde.
Denis Zorgniotti.

Touching extremes (Massimo Ricci)

More experimental guitars from Hitomi. Franck Lafay and JL Prades are a French duo of manipulators whose capacities find a perfect light in "Ephemere". Fluorescent images and electric mayhem are juxtaposed in a strange nightmarish ambience; everything's revolving around real and sampled/delayed guitar notes and noises. Just when a catastrophe is lurking near, here comes a repeated sweet phrase or a warm oblique arpeggio to create the illusion that existence will leave you alone, letting you sleep and fulfil your hidden desires. This doesn't last for long: ghosts and evil creatures disguised under the appearance of multicolour flowers will entice you in a spiral of desolation before you've even realized what's happening...and when the music's over you still don't know if all this was true or just a fantasy.

LOOP.CL

From this label run by Gilles Deles, aka Lunt, interviewed at loop.cl, this new release from Baka arrives to us, a project formed by Franck Lafay on electric and acoustic guitar, sampler, delays, mix and live sampling and JL Prades on electric guitar, sampler, delays, mix and live sampling. Each Baka! member run other projects and their discography as Baka consists of three CD-R's, a track in the "Strings and Stings" compilation in which they participate along side other experimental artists in the likes of Fennesz, Rafael Toral, Lee Ranaldo, and others. This CD-R of only one track of 40 minutes long starts with guitar effects, drones, processed voices, short radio waves, loops, electro-acoustic, and field recordings. All of this occupies all the spaces and even silence with tiny sounds. After 26 minutes the guitars and its delays become present and with them the melody lines of this work. Then dark places offer Baka! in buried voices which are alternated with atonal sounds. At the end of this single cut noise made music yields up to the most discreet silence.
Guillermo Escudero

A DECOUVRIR ABSOLUMENT (G. De Oliveira)A DECOUVRIR ABSOLUMENT (G. De Oliveira)

Pour cette chronique du centre expérimental d'unique records j'ai décidé d'innover, de tester la chronique en direct live, laissant l'émotion brute dicter la main sur le clavier. Ces quarantes minutes débutent par une installation atmosphérique dangeureuse et inquiétante. De bruits percent, comme si nos pas étaient remplacés par le tranchage de l'eau de coup de pagaie. L'environnement est lourd, l'air chaud est chargé en eau. Au dehors la nature semble épaisse et sublimement hostile. On crierait bien Baka à cet endroit pour que s'envolent ceux qui le peuvent ou se terrer ceux qui le souhaitent. Au fin fond de ce je ne sais quoi, on entend percer un appel, un signe de ralliement qui nous est totalement étranger. Nous laissons alors cette embarcation pour enfin marcher sentant que le moindre pas peut être le dernier. La musique se fait alors signifiante allongeant les temps, ceux-ci alors proches de leur dénouement. Une mouche m'a piqué d'un venin plus que puissant qui altère la perception et me fait rentrer dans un domaine nouveau mais pareil ou l'inverse. Mes pas sont lourds, ma tête tourne puis décide enfin de se fixer, droite dans les nuages et prend les nuages inquiétants comme autant de bouées de sauvetage possibles. Une pluie douce raméne progressivement à cette réalité fantasque, un courrant, enfant du Labradford nous ramène vers la berge aux contours griffonés. Le cœur retrouve sa cadence normale, tout était un rêve ou un cauchemard, tout était dans votre tête, votre tête va mal, les scories prennent le pouvoir de vos neurones, tout tourne vraiment, tout bourdonne et en reprenant le disque dans la main j'ai d'un coup la sensation que le personnnage du logo d'Hitomi vient de me faire un clin d'œil. De la paranoïa ou du vaudou!
©credit

FF | IE | Chromeyisahn.com   2011-2019